Au fil de soi

Tout au fond du labyrinthe,

quand le fil d’Ariane s’est brisé,

Le lien avec le passé s’est cassé,

Le risque de se perdre grandi,

Le danger du minotaure a existé.

Alors le courage et l’audace

se sont libérés

Le mythe se joue chaque fois dans le théâtre de nos vies.

Dans la lumière du quotidien

Par des héros ordinaires.

Par nous.

Par toi.

Par moi.

David

 

Au fil du temps.

Mon Dieu ou vais-je ?

J’ai quitté  mon mouton, mon pays !

Dans un sac noir coincé entre mes cousins cousines.

Nous avons roulé longtemps !

Ouf la lumière ! Zut !

On me frappe !

On  me tire tous mes poils !

On me lave, brr c’est froid !

Oh c’est chaud !

Aie ouille aie ouille

Quel essorage !

Le séchage est plus joyeux enfin !

On me prend,

On m’éééétire…

Je suis réveillée !

Marc

 

Au fil du temps.

Plus le temps passe,

plus c’est difficile

de vivre à notre époque,

sans nuage, sans orage,

sans ouragan,

que de la rage qui vous monte au nez,

voyant ma petite dernière grandir

qui est plus grande que moi.

Je m’aperçois qu’au fil du temps,

il passe à une vitesse folle,

mais tant pis il faut vivre

avec son temps,

ne pas regarder derrière soi,

seulement regarder devant soi,

parcourir son chemin,

parsemé d’embuches.

Françoise

 

Le voyage de la laine.

Je grandis sur un mouton, quand je suis trop longue, le fermier me coupe 

Il me met dans un sac de jute et m’envoie dans un autre pays pour me laver.

Il me passe dans une carde 

Et je deviens fil 

Et je deviens pelote à tricoter ou fil à tisser le tissu 

Et je me retrouve dans un magasin pour être vendue.

Yves

 

 

Le fil de soi… 

…La laine que j’ai travaillée en usine à 14 ans, que de bons souvenirs.

Graziella

 

Il neige sur Verviers des flocons

de laine  de couleur au fil du temps.

Il n’y a pas de neige normale !

C’est un arc en ciel qui donne

un drôle de visage sur Verviers !

La ville c’est un fil de laine

au visage de neige

Se moquer de cette boule...

On voit que Verviers

a une sale gueule !

Francis


Le fil de laine

Du mouton au pull

Le fil du temps

De l’apogée au déclin

La laine qui file crue et douce

Le temps qui file

Jeune et vieux

Le temps de laine

Un instant

La laine du temps

Des moments

Ne perdons pas le fil …de vie !

Clément

 

Le fil de soi

J’ai perdu le fil

Où est t-il donc passé ?

Il est parti dans le passé

Le passé simple ?

Le passé composé ?

Le passé, quoi !

Je dois rattraper le fil de moi

Le fil à moi, mon fil quoi.

Pas le fil de soie, c’est pour le fils du roi.

Pas le fil d’Ariane, je lui laisse.

Ah je me souviens, le fil de ma vie…

Ah le voilà enfin.

Il avait rejoint ses copains

sur le métier à tisser !

A tisser quoi ?

Ben ma vie tiens !

Allez, à plus !

AMA

 

Le fil de soi

File, file le temps

Mes cheveux grisonnants

M’en parlent de temps en temps

Non pas de nostalgie

Pas de regrets stériles

Juste un peu de folie

Qui s’effiloche

Me gagne moins souvent

Juste un peu d’endurance

Qui me manque souvent

Quand je voudrais encore

Avec vigueur et force.

Me rebeller, m’insurger

Crier ma colère

Devant tout ce qui marche de travers

Dans ce monde égoïste

Et si malheureux de l’être.

Hilda